Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  Les Daltons  Nom  Carole, Mélisa, Jessy, Fabien
 Age  25  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  WH Visa  Durée du séjour  1 an
 Date de départ  05/10/2005   Note: 3,7/5 - 13 vote(s).
 Description : Faites que vos rêves dévorent votre vie avant que votre vie ne dévore vos rêves.

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de Les Daltons ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 27/03/2006
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Broome, Broome........... La voiture (Jack et Avrel)


Apres les merveilleux fonds marins de Ningaloo, nous voici a Broome, ville reputee pour ses couchers de soleil a Cable Beach et les longues balades au bord de mer a dos de chameaux. Broome compte une population de 15 000 habitants en saison humide qui passe a 50 000  personnes en saison dite seche. Heureusement pour nous, les touristes ne sont pas encore arrives, les serviettes de plage ne s'entassent pas les unes sur les autres. Nous profitons des paysages et de l'amabilite des locaux. A ce propos, nous etions tranquillement installes au bord de la plage a prendre notre petit dejeuner lorsque gars nous accoste et nous demande s'il peut se joindre a nous. Pas de souci nous voilà 3 a boire le cafe et a papoter de tout et de rien. Le gars est reste 1 heure a nous parler de son pays et des choses a ne pas rater en Australie. Ce fut un moment simple et agreable, une des ces rencontres fortuites et enrichissantes.


Mais Broome, c'est aussi une chaleur horrible, un taux d'humidite de 90%. Autant dire que le moindre geste induit une grosse suee, un corps moite et collant. Ici, tu transpires, tu gouttes 24/24 heures. La nuit ne t'apporte aucune fraicheur ni aucun repit. C'est peut etre pire car le matelas et l'oreiller te collent a la peau et te procurent une chaleur supplementaire. On s'en serait bien passe! Le seul remede de Jess a ete de dormir directement sur le toit de la voiture, acceptant alors les « bzzzzzzzz » et les attaques incessantes des moustiques.


Nous sommes reste 4 jours sur Broome, bien plus que prevu. En effet, l'unique route pour Darwin etait fermee a cause des pluies torrencielles. Nous pouvions certes faire quelques km supplementaires  avant d'etre reellement bloques mais a quoi bon? Se retrouver coinces dans un minuscule patelin sans interet? Non merci autant rester sur Broome, faire et refaire le tour de la ville. En effet, nous avons erre les derniers jours cherchant l'air conditionne des  magasins. Idee peut etre saugrenue mais qui traverse l'esprit de la majorite des personnes vivant a Broome. Beaucoup pique-niquent sur les bancs de ces centres commerciaux!


Et puis, dimanche matin lors de notre habituelle visite au centre d'information, nous apprenons que la route est enfin ouverte. Ni une ni deux nous partons!
Ca semble fou mais on vous assure que  ces 4 jours nous ont paru longs. Il faut dire que debouts de 5h30 du mat jusqu'à environ 22h00 sans rien avoir de particulier a faire, en ayant pour seul lieu de vie une voiture ce n'est pas toujours des plus faciles. Enfin, peu importe maintenant que nous pouvons partir d'ici!


Notre but etait donc de rejoindre Kununurra le plus rapidement possible (a 1000 km de Broome). En 2 jours, on pouvait le faire. Pour notre seule nuit, nous avions repere sur la carte une petite aire de repos avec des toilettes, un luxe!
 Apres plusieurs heures de route, juste avant la tombee de la nuit et l'invasion des kangourous, nous arrivons enfin a destination. Et la, nous decouvrons que l'aire de repos est inaccessible suite a la montee des eaux et, qui plus est, est peuplee de crocodiles!!!!!  Bon, ok, nous n'avons pas vu les crocodiles en question mais juste les panneaux de signalisation. Nous ne sommes pas comme Saint Thomas, nous n'avons pas besoin de le voir pour le croire.
 Trop tard pour continuer de rouler, nous nous arretons, au milieu des vaches, a quelques centaines de metres de ce lieu.


Apres une nuit tranquille et fraiche (Dieu merci), nous reprenons notre chemin : 480 km pour parvenir a Kununurra, en pas tout fait 5 heures nous devrions y arriver. Mauvais calcul, mais alors tres mauvais calcul!
En bon voyageurs, nous nous renseignons encore une fois sur l'etat des routes. Pas de souci, « No worries » comme les australiens aiment le dire. Si seulement...........


1ere frayeur avec 3 kangourous qui sortent des hautes herbes et deboulent sur la route. Jess saute sur le frein. Deux des kangourous partent dans les fourres. Le  3eme choisit de traverser la route. Un coup de volant reflexe aura permis de l'eviter. Ouf, il a en fallu de peu.


2 eme frayeur avec cette fois ci des vaches qui, au lieu de rester sagement sur le bas cote de la route, decident de traverser justement lorsqu'une voiture passe. Une fois encore, freinage et esquive preservent la vie du bovin et de notre capot!
      Ici, les vaches ne sont pas parquees, elles circulent librement et agissent betement.


Bon, on dit bien jamais 2 sans 3. Alors pour conjurer le mauvais sort, c'est Mel qui prend le volant. « Et croyez-nous, va y'avoir du sang! »
C'etait juste pour la rime, quoi que..... Resultats des courses : 2 morts! Un petit oiseau qui n'a pas voulu s'envoler (pour ma defense, considerons que c'etait un suicide), et un serpent (coupable cette fois).
La route, bien que practicable, reste mauvaise a certains endroits : l'eau l'a parfois ravinee laissant d'enormes nids de poules. Pire encore, elle ne s'est pas retiree a certains endroits. Avertis par Fabien et Carole qui ont noye le moteur, nous etions tres prudents, trop peut etre...


3 eme frayeur. Lors d'un enieme franchissement, l'eau n'est pas tres profonde mais la route est particulierement abimee. Sur les conseils d'un automobiliste venant d'en face, Jess serre a gauche mais trop : Il met les 2 roues dans le bas cote, 40 cm plus bas que la route.
 Marche avant impossible, marche arriere impossible. Rien a faire, nous sommes  bloques, Jolly ne peut plus rien faire.
 Nous sortons tous les deux du cote conducteur et nous constatons avec effroi les degats  : le flan gauche de la voiture  baigne dans l'eau.
Que faire si ce n'est attendre que quelqu'un vienne nous aider. Au milieu de nul part, les portables ne passent pas et les telephones de secours n'existent pas. En revanche, l'averse qui se prepare existe bel et bien! Par chance, un 4x4 passe par la. Equipe d' une sangle, le gars nous sort de la. Plus de peur que de mal, la voiture est intacte et redemarre de suite. C'est promis, crache, jure la prochaine fois nous resterons quoi qu'il arrive au milieu de la chaussee!


Et oui, il y'a malheureusement eu d'autres passages a gue. Avec apprehension, nous les avons tous franchi. Pas trop le choix, impossible de faire demi-tour.
Cependant lors d'un passage particulierement long et refroidis par notre precedente peripetie, nous n'osons pas traverser seul. Ne parvenant pas a estimer la profondeur de l'eau, nous preferons attendre (½ heure) que quelqu'un nous ouvre la voie.  Nous avons ainsi ete escortes par deux 4x4 pour traverser cette riviere.
Pas de souci cette fois-ci, nous pouvons poursuivre jusqu'à Kununurra sans encombre.
Merci a tous pour votre aide. Sans vous, nous serions encore coinces !



Nb : Il n'y a aucune photo sur nos frayeurs, en particulier sur la 3 eme, car dans des moments pareils, on vous jure que l'on pense a tout sauf a cela!


 



Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Par ANN

le 31/03/2006 à 16:42:49

Oh!! quel périple!!! , vous êtes vraiment téméraires, mais je note aussi que vous avez aussi une grande sagesse, au fait Jess, je vois que tu adoptes la Zen Attitude, tu es magnifique en "Boudha", te rapprocherais-tu de Sidi XXX, la prochaine expédition sera peut-être l'Inde, qu'en penses-tu Brigitte ?
Continuez à nous enchanter avec vos commentaires et photos Bisous

Répondre à ce commentaire

Par doudou's family

le 04/04/2006 à 15:07:59

alors les louloux ça baigne? (ok elle est facile!!) quoi de neuf par chez vous? ici tout va bien les beaux jours reviennent c'est sympathique pour les promenades en poussette!! sinon rien de neuf, donc j'attends votre prochain récit avec impatience! grosses bizzzzzzzzz

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire