Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  Les Daltons  Nom  Carole, Mélisa, Jessy, Fabien
 Age  25  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  WH Visa  Durée du séjour  1 an
 Date de départ  05/10/2005   Note: 3,7/5 - 13 vote(s).
 Description : Faites que vos rêves dévorent votre vie avant que votre vie ne dévore vos rêves.

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de Les Daltons ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 12/10/2005
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Healesville sanctuary

Premiers contacts avec la faune australienne.



Tels de vrais gamins, nous avons été émerveillés, pendant plusieurs heures, par des animaux typiques : wombats, diables de Tasmanie, dingos… et surtout les fameux kangourous et koalas.

Que serait l’Australie sans eux ?

Et nous avons été gâtés, ils nous en ont mis plein la vue : Un wallabie, particulièrement curieux, est venu jusqu’à nous pour réclamer des caresses et des gratouilles. Deux autres kangourous, très en forme, se sont livrés à un véritable combat de boxe. Lorsqu’on dessine des kangourous avec des gants de boxe, on n’est pas loin de la vérité, on vous l’assure…

Quant aux koalas, ils nous ont fait l’honneur d’être réveillés et actifs ! Souriez, c’est un exploit quand on sait qu’un koala passe 20 heures sur 24 à dormir.



Healesville est plus qu’un simple zoo, c’est une réserve naturelle : l’habitat de chaque espèce est reproduit, leur cycle de vie respecté, la présence de l’homme se fait oublier.

Appréciez les photos…

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Par Jess (la cousine!!^^)

le 30/10/2005 à 18:56:14

ROOOOOOOHHHHH!!!
ke c bôôôôô tout sa!!lol
vous en avez de la chance,alors glandouille ou pas vous avez pas interets a raler encore une foie!!!(meme quand c long...sa ennerve je sais !!^^)
bisous!!!

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire